Rechercher
  • Valérie BISOGNO

La souffrance est-elle une fatalité ?

Mis à jour : 4 juil 2019

La souffrance est psychique et subjective, la douleur est physique.

Un individu qui souffre est un individu en difficulté dans la vie. Il se heurte à des mécanismes névrotiques qu’il ne comprend pas et qui sont inhérents à son enfance ou en lien avec sa filiation. Il se punit, i est en attente de l’autre. Le psychanalyste comprend cette souffrance et son positionnement est la neutralité absolue.

La psychanalyse permet donc un changement des comportements qui vont amener l’analysant à se repositionner dans ses pensées, ses actes afin d’éviter la compulsion de cette souffrance.


Jung (1875-1961),psychanalyste disciple de Freud disait à ce propos :


« Tout ce qui ne vient pas à la conscience, revient sous forme de destin. »



#psychanalyse #freud #souffrance #valériebisogno #article #blog #connaissances

14 vues